T & T NEL

C'est un pari audacieux aujourd'hui en FRANCE de se présenter comme concepteur et fabricant d'enceintes acoustiques.

C'est pourtant bien une nouvelle marque et bien française, qui a vu le jour en 2017 du côté de Bourg lès Valence. Deux simples lettres, dont la signification reste un mystère encore à ce jour, dévoilent le manufacturier d'enceintes T&T qui mise sur l'optimisation des coffrets ainsi que sur la qualité des éléments haut-parleurs, filtres et câblage interne. Ce câblage s'effectuant en collaboration avec le fabricant de câble ABSOLUE CREATION, chaque enceinte fait l'objet de soins attentifs de la part des concepteurs, testée et mise au point individuellement pour éviter toute disparité dans la production. La forme des enceintes si particulière est destinée à lutter contre les ondes stationnaires, ce qui donne un cachet supplémentaire côté esthétique non dénué d'originalité. La finition laque vernis est irréprochable, plusieurs possibilités sont proposées allant du beige métal au blanc mat, à ce degré de qualité, vous pouvez également demander une finition de votre choix.

On découvre deux haut-parleurs qui sont spécifiques à la marque, un tweeter à dôme de 29 mm et un grave/médium de 170 mm de diamètre, le coffret est particulièrement soigné comme nous l'avons déjà précisé, les pans inclinés favorisent une dissipation optimale de l'énergie. Le filtre arbore des composants de haut-niveau et l'évent est placé sous l'enceinte, ce qui favorise le placement dans la pièce d'écoute. L'impédance est quasi constante sur toutes les fréquences, ce qui permet de choisir un amplificateur sans grande difficulté, pourvu qu'il soit d'une qualité exemplaire. Nous avons effectué de nombreux essais avec un amplificateur NAIM Super Nait 3 et un ATOLL 300 Signature.

Certains parleront de neutralité, d'autres d'absence de coloration, chacun ira de son vocabulaire pour exprimer ce qu'il entend, le constructeur lui, précise avoir tout est mis en oeuvre pour lutter et éliminer toutes les perturbations mécaniques et vibratoires. Dans ce sens, on peut dire qu'il s'agit d'une vraie réussite, tant cette enceinte parait définie et empreinte de clarté, une belle définition qui ne laisse apparaitre aucune limite. L'ensemble est vivant, très aéré, voire d'une limpide transparence. Après c'est ce que l'on demande à une bonne paire d'enceintes, savoir se faire oublier et mettre la musique en avant. Malgré une sensibilité inférieure à 90 dB, on ne ressent aucune frustration au niveau de la dynamique.

Même sur des enregistrements très difficiles, on ne ressent aucun effet "brouillon", les choeurs restent limpides au milieu d'un orchestre déchainé, les forté ne sont pas écrasés, (Beethoven, 9é symphonie, Karajan, Janowitz, Berry, Rössel-Majdan, Berlin 1962) et les moindres détails apparaissent encore malgré le tumulte. Sur le disque Tales of Another, Peacock, Dejohnette et Jarett, contre basse, batterie et piano vous laissent une impressionnante sensation de présence physique, les impacts de graves sont bien contrôlés, contribuant à un réalisme sonore du plus bel effet. Sur un ensemble de critères subjectifs, les modèles NEL laissent un souvenir des plus agréables. A la fois vivantes et transparentes, ces NEL ont ce côté charmeur rencontré sur des enceintes plus célèbres auprès desquelles elles ne démériteront pas. Il ne leur reste plus qu'à conquérir leur public et, n'en doutons pas, connaitre le succès qu'elles méritent amplement.

Connexion

Mot de passe perdu ?