Art-Sonique : 79, rue de Geôle 14000 Caen
Mardi, jeudi, vendredi, samedi : 10h00-12h30 / 14h00-18h30
Mercredi : 10h30 – 12h00 – Fermeture dimanche et lundi

Ampli Rega IO

499.00

Pour une surprise, c’est une surprise, un nouvel amplificateur à un prix plus qu’abordable chez REGA. Il est de petite taille mais reprend la ligne esthétique des autres modèles (Rega Elex R ou Rega Elicit R).

La connectivité est simplifiée avec une entrée phono MM et deux entrées haut-niveau. Il y a quand même une sortie casque. Avec ses 2 x 30 Watts, il n’y a pas de quoi faire trembler les murs, mais quand même de quoi faire joliment  fonctionner de belles petites enceintes. Bon, on ne va pas se mentir,
j’ai toujours beaucoup de plaisir à recevoir une nouveauté de chez REGA, je serais même assez indulgent au point de leur pardonner certaines petites “agaceries” sur quelques produits.

Même s’il est de relative petite taille, cela reste un REGA, donc un bon transfo et une implantation des composants des plus sérieuses. Alors vite on écoute la nouvelle petite merveille. Après une bonne heure de chauffe on peut commencer à en profiter. Un grand classique de Johnny Burke et Errol Ganer avec une superbe prise de son de 1977, interprété par Miss Hosokawa. Entourée de plusieurs musiciens la voix reste précise, pas de confusion, le petit IO s’en tire plutôt bien avec ce je ne sais quoi de chaleur propre à REGA, qui donne vie à la musique.

Avec Glenn Ferris au trombone et Aldo Romano à la batterie, entourés d’une trompette et d’une contrebasse, dans l’album Palatino, la sensation de présence est assez formidable. On trouve, comme beaucoup sur les appareils REGA, une belle spatialisation qui contribue à un certain réalisme sonore.

Si je vous dis  que cet ampli est une petite merveille, allez-vous me croire ?

Si l’on prend soin de l’associer à des enceintes adéquates, c’est pourtant un sacré amplificateur, bourré de qualités, et extraordinairement agréable à écouter. Si vous ne voulez pas exploser le budget c’est peut être l’amplificateur qu’il vous faut.

Partagez sur vos réseaux