Les très anglaises Falcon BBC LS3/5a

Directement inspiré des fameuses ROGERS LS 5, le modèle FALCON reprend l'aspect et les caractéristiques développées pour la BBC pour un usage professionnel. La célèbre maison de radio télé diffusion cherchait une petite enceinte facile à intégrer dans les studios exigus et les véhicules transportant le matériel de prise de son, présentant, malgré un cahier des charges exigeant, d'excellentes performances audios. Malcom JONES, ingénieur chez KEF, conçut un haut-parleur de 138 mm dont la membrane était en bextrène, offrant suffisamment de rigidité tout en étant relativement léger, capable de reproduire les fréquences basses et médiums. Le tweeter T 27 était quant à lui en mylar d'un diamètre de 19 mm. Montés dans une charge close de 5 litres, ce couple de haut-parleurs devint un des plus grands succès de la haute-fidélité quand la BBC autorisa sous licence sa commercialisation auprès du grand public.

Divers constructeurs britanniques exploitèrent cette licence pendant de nombreuses années, sous la référence LS 3.5/A. Elle devint donc très prisée des mélomanes en mal de place. FALCON poursuit aujourd'hui la production de ces phénomènes. De par sa destination première, elles conviendront mieux aux pièces de petite taille. Dans la mesure du possible, il vaut mieux adopter les supports proposés par le fabricant, ce qui facilitera le placement et éliminera tous risques de vibrations, ces enceintes étant très sensibles dans le registre grave, il est important d'accorder le maximum de soins à leur disposition. Il faut aussi noter qu'elles sont assez gourmandes en courant, donc pas question de petits amplis "économiques", bien au contraire pour obtenir de bonnes performances, il ne faut pas hésiter à investir de ce côté-là. Les marques REGA et NAIM, par exemple, offrent de bons amplificateurs capables de faire sonner ces enceintes dans des tarifs encore raisonnables.

C'est un vrai régal d'écouter ces deux petits monitorings quand toutes les conditions sus-décrites sont réunies. Le médium et l'aigu sont évidemment très beaux, l'image stéréo sait se faire précise avec le souci du détail. (JS BACH Cantate BWV 1 et 4, Archiv, direction Karl RICHTER, avec DIESKAU, E. MATHIS). Mais ce sont les voix qui sont les plus étonnantes de réalisme. Il y a bien une présence affirmée, que ce soit sur un ensemble vocal ou avec un/une soliste. Sur des formations de jazz (YAMAMOTO TRIO, Blues to East, avec piano, contrebasse et percussion), on pourrait avoir l'impression de manquer d'un peu de matière dans les basses fréquences, mais tout cela est occulté par la merveilleuse musicalité de ces petites boites au talent si affirmés.

Ce n'est peut-être pas une enceinte qui convaincra tout le monde, mais quoiqu'on en pense, les qualités étant supérieures aux défauts, il s'agit d'une référence incontournable et extrêmement attachante pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Connexion

Mot de passe perdu ?