Les idées musiques de Janvier 2022


Geese album "Projector"


5 gamins new yorkais, sous le nom de Geese, offrent un rock qui sort des sentiers battus avec leur premier album "Projector". Il s emballe dès le 1er titre "Rain Dance", guitares lumineuses qui éclairent l'ensemble du disque. Avec les deux suivantes "Low Era" et "Fantasies/Survival" leur son est bien marqué avec basse, batterie, des changements de totalité des voix et des solos de guitares que l'on pensait appartenir au passé. Etonnant de maturité et de création. Si les petits cochons ne les mangent pas ...

The War on Drugs album "I don t live here anymore".


The War on Drugs, groupe pop rock américain reconnu, sort l'album "I don t live here anymore". Il propose des mélodies intimistes ciselées, plus au moins rythmées. Le chanteur a une voix douce, comme voilée qui accompagne claviers, guitares, batterie. Après une ouverture très calme, les 2 chansons suivantes donnent l ambiance de W.O.D., voire un peu cotonneuse comme avec "I don't wanna wait". Attention, on en devient addict.

WORKING MEN'S CLUB album "Working Men s Club"


Encore des anglais novateurs, c était fin 2020 et le rock electro de Working Men's Club résonnait avec l album éponyme. Leur musique est énervée, menée par une rythmique marquée sur tous les morceaux. "Valleys" ouvre l opus, le 3ème titre "John Cooper" encourage à se remuer et si "Outside" calme le jeu, avec "Be muy Guest" puis "Cook à Coffee" au son saturé des guitares ça repart, avant de finir par "Angel", où le batteur est omniprésent. Loin d être désordonné, ce disque est rafraichissant. Décidément les anglo-saxons mènent le rock.

SQUID album "Bright Green Field"


La station balnéaire de Brighton a donné naissance à Squid, groupe rock, qui sort son premier album "Bright Green Field". Difficile à cataloguer, tant leur musique est explosive avec un chanteur rempli de rage par instants. Un soupçon de Talking Head par la batterie, jazzy sous un autre angle comme "GSK", voire franchement punk avec "Narrator" ou limite psychédélique "Boy Racers". Un LP décoiffant, si on pousse un peu le volume pour mieux les accompagner.

Connexion

Mot de passe perdu ?