Nouveaux produits

Histoire de la platine vinyle : le XX siècle

Le marché de l'enregistrement audio en plein essor

L'histoire du disque vinyle au début du XXème siècle est à l'image de ce qui se passe de nos jours. Les technolgies se superposent et se concurrencent. Le marché est à maturité pour les rouleaux du phonographe. La bataille commerciale ne fait que commencer entre les acteurs du marché : Victor Records, Columbia, Gramophone, Pathé sont les majors de ce marché fleurissant.

La musique elle même trouve dans la technique et la diffusion de masse les moyens de sa mutation. Aux Etats-Unis, le gospel, le blues, le jazz et la folk music entretiennent des relations croisées pour plaire au consommateur. L'amplification et la radio naissante crééent un chaudron ou bouillone une créativité inédite. Nous sommes également à une époque ou la propagande naissante trace son sillon.

Pathé : une major du disque à la française

disque vinyle PathéNous avons vu dans l'article consacré au disque au XIXème siècle que les inventeurs Edison, Berliner, ont donné naissance à une industrie du disque dont les noms resonnent encore : Victor RCA, Columbia. En France les frères Pathé ont constitué une entreprise qui à façonné le marché du disque vinyle.

Dès la fin du XIX ème siècle, les frères Pathé distribuent des appareils de lecture et des supports enregistrés. Jusqu'au années 20, rouleaux et disques sont disponibles dans leur catalogue. Les cylindres atteignent leur apogée au tout début du XX ème. 1905 marque le tournant de la production Pathé. Le disque est annoncé. La communication est soigneusement orchestrée afin d'aiguiser l'appetit des consommateurs. La presse distille les information un compte goutte sur les disques. C'est l'effet "teaser" bien connu des communicants actuels.

Une usine de fabrication de disques enregistrés.

Usine disquesLa société investit dans une usine capable d'alimenter un marché grandissant en appareils de lecture et des disques. L'usine de Chatou sera le laboaratoire et l'unité de production. Ainsi Pathé sera en position de quasi monopole en France et en Europe jusqu'au années 20. Un des défi de Pathé est d'adapter son vaste catalogue d'enregistrement de cylindres pour les porter sur les disques.

A la fin de années 20, Pathé bientôt propriété de la future EMI, opte pour le disque à gravure latérale. Les disques vinyles finissent par s'imposer comme standard unique pour tous les marchés. S'en est fini de la position monopolistique de Pathé, et la société va se scinder en plusieurs parties entre l'activité musicale et cinématographique.

Pour en savoir plus, ce site décrit très précisement la saga des disques audio Pathé.

La catalogue des disques

Le disque vinyle tel que nous le connaissons est encore à venir. Il sera développé en 1947 par Columbia. Entre le début du XXème et le milieu du siècles plusieurs tailles de disques vinyles existent.

Les enregistrements sont assurés en interne. Une salle d'enregistrement à été installée à Chatou. Cela permettait à Pathé a maîtrise économique et artistique de son catalogue.